Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Laurent Schietecatte, professeur d'histoire-géographie au collège Jules Verne (Nantes)

La grande terreur en URSS (1937-1938)

Publié le 23 Novembre 2016 par lschietecatte

Ivan Alekseïevitch Belokachkine. Russe né en 1921 dans le village de Novoïe Selo, district Ramenski, région de Moscou. Études élémentaires, sans parti, sans occupation définie et sans domiciliation fixe. Arrêté en 1937 à une date inconnue. Condamné à mort le 8 mars 1938. Photographie faite le 13 mars 1938. Exécuté le 14 mars 1938. Réhabilité en 1955.

Ivan Alekseïevitch Belokachkine. Russe né en 1921 dans le village de Novoïe Selo, district Ramenski, région de Moscou. Études élémentaires, sans parti, sans occupation définie et sans domiciliation fixe. Arrêté en 1937 à une date inconnue. Condamné à mort le 8 mars 1938. Photographie faite le 13 mars 1938. Exécuté le 14 mars 1938. Réhabilité en 1955.

La grande terreur stalinienne reste une des périodes les plus sombres du XXe siècle. Pendant un an environ, 750 000 soviétiques vont être exécutés et 800 000 déportés au Goulag sur ordre de Staline pour purger le pays.

"Toute personne perçue comme menace potentielle pour le régime sera systématiquement poursuivie et aspirée dans un système répressif qui devient tentaculaire. Si les premières victimes sont la plupart des dirigeants communistes et de nombreux officiers de l'Armée rouge, la répression s'étend à toute la société" (Wikipédia). Tous les individus suspectés d'être antisoviétiques seront ainsi arrêtés, déportés ou exécutés.

Le photographe Thomas Kizny "a mené une véritable enquête sur cette vague de violence de l'Etat soviétique contre des centaines de milliers de citoyens. Il a recensé les lieux d'exécutions, les fosses communes, les objets retrouvés lors des fouilles". Il a surtout retrouvé les portraits de prisonniers pris quelques heures avant leur exécution. France 2 y a consacré un reportage et le site du Musée de l'Elysée à Lausanne présente de nombreuses photographies". Glaçant.


 

A écouter le témoignage très émouvant de Zinaïda Pavlovna Khoudiakova qui raconte l'arrestation de son mari Igor Alekseïevitch Chicane en 1937.

Entretien et vidéo réalisés par Tomasz Kizny, le 24 mars 2009, Tcheliabinsk. Traduction : Cezary Jaworski.

Commenter cet article

vinnie 19/01/2016 13:33

c tro b1 se ke vou fête j'adaur an plusse je swi praufaisseur de l'istwar dan 1 collaije.