Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Laurent Schietecatte, professeur d'histoire-géographie au collège Jules Verne (Nantes)

Y aura-t-il des cadeaux à Noël ?

Publié le 15 Décembre 2014 par lschietecatte

En manque d'inspiration, voici quelques idées de cadeaux pour faire plaisir, tout en montrant que vous vous passionnez pour l'histoire et la géographie...

Après la mort de Staline, les auteurs Fabien Nury et Thierry Robin, reviennent avec un somptueux premier tome consacré à la mort du tsar (Dargaud éditeur). "En ce début de XXe siècle, la foule gronde un peu partout à travers les steppes. À Moscou, le gouverneur Sergueï Alexandrovitch en vient même à craindre pour sa vie. En effet, les révolutionnaires ont fait de ce membre de la famille impériale leur cible principale. Les poseurs de bombes veillent, les dirigeants tremblent et, comme d'habitude, le peuple trinque." Les auteurs nous plongent dans cette Russie qui, quelques années plus tard, connaîtra la révolution bolchevique. Superbes dessins.

Y aura-t-il des cadeaux à Noël ?

100 chansons censurées de Emmanuel Pierrat et Aurélie Sfez (Hoebeke éditeur). "Quel est le point commun entre Yvette Guilbert, Charles Trenet, Boris Vian, Gilbert Bécaud, Polnareff, Georges Brassens, Pierre Perret, Charles Aznavour, Bashung, Indochine, les Wings de Paul McCartney ou le groupe de rap Infinit ? Tous ont eu une ou plusieurs de leurs chansons censurées, interdites de diffusions voire à la vente. Les raisons peuvent être très diverses, mais le plus souvent elles touchent aux bonnes mœurs, à la politique ou à des craintes suscitées par un contexte international difficile." Initiative intéressante de montrer en fonction des époques, comment et pourquoi les gouvernements ou des médias ont censuré telle ou telle chanson : outrage à l'armée, à la police, obscénité. Un ouvrage recommandé qui fourmille d'anecdotes.

La bande son est disponible à l'initiative de rf8 qui a consacré 4 playlists aux chansons censurées. A écouter ici.

Troisième idée, Les Mains du miracle de Joseph Kessel (Folio) : "En pleine Seconde Guerre Mondiale, un certain Félix Kersten, spécialiste des massages thérapeutiques, est parvenu à sauver des milliers de vies en profitant de la fragilité de l’un de ses patients, le tout-puissant Heinrich Himmler, chef de la Gestapo et bras droit de Hitler. Le dignitaire nazi souffrait à l’époque de douleurs d’estomac chroniques que rien ne soulageait… Mais son entourage lui fait connaître Kersten, adepte des méthodes tibétaines, qui va réussir à l’apaiser, et à le soigner… Par la seule force de ses mains, Kersten va peu à peu profiter de cette situation et de la faiblesse de Himmler pour lui demander d’épargner quelques milliers de juifs… Et le bourreau va accepter…" Histoire incroyable, à lire impérativement.

Guillaume Gallienne, sur France Inter, dans ça peut pas faire de mal, y a consacré une émission que l'on peut réécouter ici.

Au centre Félix Kersten, masseur et à droite son patient, le SS Reichführer Heinrich Himmler (1942)

Au centre Félix Kersten, masseur et à droite son patient, le SS Reichführer Heinrich Himmler (1942)

Dans son Atlas des préjugés (édition Les Arènes), Yanko Tsvetkov, graphiste bulgare installé en Espagne a cartographié le monde “vu par” les Français, les Roumains, les républicains américains, les gays, Silvio Berlusconi ou le premier être humain... Une quarantaine de cartes pour se moquer des stéréotypes qui résistent partout dans le monde. Un manuel de géographie pas comme les autres.

Y aura-t-il des cadeaux à Noël ?
Y aura-t-il des cadeaux à Noël ?

Chaque année, Reporters sans frontières, consacre un livre à un photographe célèbre pour défendre la liberté de la presse et de l'information partout dans le monde. En 2014, c'est le photographe américain Steve McCurry, membre de la prestigieuse agence Magnum Photos, qui offre à RSF 100 clichés sur l'Afghanistan. Le prix est modeste pour un belle cause.

Une jeune réfugiée Afghane photographiée par Steve McCurry à la Une du National Geographic

Une jeune réfugiée Afghane photographiée par Steve McCurry à la Une du National Geographic

Gavrilo Princip, l'homme qui changea le siècle de Henrik Rehr (Futuropolis éditeur). Une superbe BD en noir blanc qui retrace la vie de l'assassin de François-Ferdinand.

"Le 28 juin 1914, le terroriste nationaliste yougoslave Gavrilo Princip (1894/1918) assassinait l’Archiduc François-Ferdinand de plusieurs coups de revolvers, événement déclencheur de la Première Guerre mondiale. Si ce fameux attentat de Sarajevo a été maintes fois commenté, l’homme qui tenait l’arme du crime dont furent victimes l’Archiduc d’Autriche et sa femme reste pour la plupart un illustre inconnu. Cet homme, c’est Gavrilo Princip, un jeune étudiant serbe de Bosnie-Herzégovine né en 1894. Il le 7ème enfant d’une famille nombreuse de 9 enfants. D’extraction très pauvre, il vécut une enfance et une jeunesse marquée par la pauvreté.Cet événement, dans le contexte de relations internationales tendues de cette période, eut des répercussions inattendues qui amenèrent le gouvernement austro-hongrois à déclencher le 28 juillet 1914 - par une ironie de l'histoire le jour des 20 ans de Princip - une "guerre préventive" qui se mua bientôt en guerre européenne puis mondiale."

Y aura-t-il des cadeaux à Noël ?
Y aura-t-il des cadeaux à Noël ?
Commenter cet article