Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Laurent Schietecatte, professeur d'histoire-géographie au collège Jules Verne (Nantes)

A corporate revolution

Publié le 10 Juin 2015 par lschietecatte in Andy Singer, Delacroix

A corporate revolution

Dans l'un de nos échanges, Andy Singer avait suggéré qu'un jour il ferait une version européanisée d'Invading new markets. La voici donc en avant première mondiale ! "A corporate revolution" est inspirée de La liberté guidant le peuple de Delacroix. Ce dessin, encore inédit, paraîtra dans la revue La Décroissance avec laquelle Andy collabore régulièrement.

Marianne est remplacée par le célèbre Bibendum, image du fabriquant de pneumatique Michelin. Il tient, comme l'allégorie de la liberté, un fusil et brandit un drapeau que l'on peut imaginer tricolore mais estampillé du symbole de l'euro.

A sa droite, le "Gavroche" de Delacroix a laissé place à une figurine du groupe danois Lego. A sa gauche, deux personnages de bande dessinée : un Schtroumpf du dessinateur belge Peyo portant sur lui le logo Mc Donalds et Tintin créé par Hergé, avec également un logo, celui du groupe automobile français Citroën.

Ils sont accompagnés de la Vache qui rit, propriétaire du groupe français Bel, de Quicky, le lapin mascotte du chocolat Nesquik du groupe suisse Nestlé, de la lapine Miffy créée par le dessinateur néerlandais Dick Bruna, d'un Angry birds de la société finlandais Rovio Mobile, du logo Puma du groupe éponyme allemand, 3e équipementier sportif mondial, d'un curieux personnage ayant pour tête la combinaison de deux marques : celle du constructeur aéronautique Airbus dont le siège social est à Blagnac (dans la banlieue de Toulouse) et celle de la compagnie aérienne nationale néerlandaise KLM.

On trouve également de nombreuses références à l'industrie automobile allemande et à l'industrie pétrolière : des voitures des groupes allemands Volkswagen, Mercedes et BMW et des barils de pétrole : l'un du groupe français Total et l'autre du groupe anglo-néerlandais Shell.

Les tours de la cathédrale Notre-Dame de Paris ont été remplacées par celle de la chaine de télévision TF1 (appartenant au groupe de BTP Bouygues) et d'une tour de refroidissement d'une centrale nucléaire de la multinationale française Areva.

Dernier détail, une canette de la marque néerlandaise Heineken a été abandonnée au 1er plan, juste devant les nombreux cadavres, non pas victimes d'une révolution comme celle de 1830 dans la peinture originale, mais plutôt de la pollution ou de radiations. Une nouvelle fois Andy Singer dénonce la main mise sur notre quotidien des grandes firmes transnationales, ici européennes.

Invading new markets

Invading new markets

Tintin, Miffy, Angry Bird, un Schroumpf, le bibendum de Michelin, la Vache qui rit, Quicky, le logo Puma et un personnage Lego

Tintin, Miffy, Angry Bird, un Schroumpf, le bibendum de Michelin, la Vache qui rit, Quicky, le logo Puma et un personnage Lego

Le siège de TF1à Boulogne-Billancourt

Le siège de TF1à Boulogne-Billancourt

Les logos de Citroën, KLM, Heineken, Total, BMW, Shell, Volkswagen, Mercedes, Airbus et... Mc Donald's, seule firme non européenne

Les logos de Citroën, KLM, Heineken, Total, BMW, Shell, Volkswagen, Mercedes, Airbus et... Mc Donald's, seule firme non européenne

La centrale nucléaire Areva du Tricastin

La centrale nucléaire Areva du Tricastin

Commenter cet article