Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Laurent Schietecatte, professeur d'histoire-géographie au collège Jules Verne (Nantes)

Le désert d'Atacama en fleurs

Publié le 30 Octobre 2015 par lschietecatte in géographie, el nino, désert

Photos Lucash et AFP

Photos Lucash et AFP

Photos Lucash et AFP

Photos Lucash et AFP

Le désert d'Acatama, situé au nord du Chili et qui s'étend jusqu'au sud du Pérou sur environ 1000 km, est un des déserts parmi les plus arides du monde. A certains endroits la pluie ne tombe que 4 ou 5 fois par siècle. C'est d'ailleurs dans ce désert que la NASA teste ses robots pour Mars !

Or depuis quelques jours, "Des milliers de «soupirs des champs» aux tons violets et blancs, et de jaunes «añañucas de la cordillère» recouvrent désormais le sol pâle du désert chilien. Ces plantes viennent compléter le festival de couleurs constitué par les «griffes du lion», une espèce endémique chilienne de couleur rouge, et les «pattes de guanaco»,aux tons variés." (Libération, 30 octobre 2015).

Ce phénomène exceptionnel est dû à «El Niño» qui a apporté une quantité de pluie nécessaire pour que les bulbes et les rhizomes (tiges souterraines horizontales produisant des racines) puissent germer et se maintenir dans cet environnement aride.

La situation du désert d'Atacama me rappelle ce que Théodore Monod nomme les "déserteurs". Dans son livre Vie et mort au désert, il répond à la question suivante "Comment font les plantes pour résister à ce milieu hostile ?" : "Le problème des plantes, c'est de découvrir des astuces. Certaines parviennent à échapper aux conditions du désert. On les appelle des "déserteurs", car elles trichent. Elles sont capables d'attendre dans le sable sous forme de graines pendant des années s'il le faut. Si l'averse arrive, vite elles s'activent. Un botaniste danois a ainsi vu dans les rues de Tombouctou (au Mali) une plante germer, grandir, fleurir et donner des fruits en une semaine ! Ses graines sont tombées sur le sol, prêtes pour la prochaine pluie. Cette plante a assuré sa descendance. En réalité, ces plantes "déserteurs" ne subissent pas la sécheresse. Elles naissent après une averse, poussent dans un sol un peu humide et disparaissent avant la sécheresse suivante".

"Vie et mort au désert" est un livre d'entretiens avec Théodore Monod, naturaliste, explorateur et passionné des désert. Il répond très simplement à des questions comme : "pourquoi existe-t-il des déserts ?", "Pourquoi le désert a des couleurs différentes? ", "Comment font les animaux pour survivre dans le désert ?". Il n'est plus édité, mais on peut facilement le trouver sur internet à un prix très modique.

Le désert d'Atacama en fleurs
Commenter cet article