Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Laurent Schietecatte, professeur d'histoire-géographie au collège Jules Verne (Nantes)

Education for death

Publié le 9 Décembre 2016 par lschietecatte in histoire, Allemagne nazie, Walt Disney, propagande, seconde guerre mondiale

Education for death

Education for death, the making of the nazi est un dessin animé de 1943 réalisé par les studios Walt Disney durant la seconde guerre mondiale. Il raconte l'endoctrinement d'un jeune allemand, Hans, qui va devenir un parfait aryen prêt à la guerre.

"Le film est inspiré du livre "Education for Death - The Making of the Nazi" écrit par l'américain Gregor Ziemer, à qui on doit l'adaptation. Le livre, qui connait un succès à sa sortie, n'est pas un roman fiction comme on pourrait penser, car Gregor Ziemer a vécu en Allemagne de 1928 à 1939." (Trésors Disney) C'est pourquoi y trouve de nombreuses références au régime nazi : l'embrigadement de la jeunesse dans les jeunesses hitlériennes, les autodafés contre les livres (ceux de Voltaire, Einstein, Spinoza), la destruction d'oeuvres d'art....

Le film débute à 1.07

La parodie d'Hitler n'est pas sans rappeler the Great dictator sorti en salle aux Etats-Unis en octobre 1940 et qui sera le plus grand succès public de Charlie Chaplin. La gestuelle, les grimaces sont très proches.

La propagande n'est donc pas l'apanage des dictatures. Durant la seconde mondiale, les Etats-Unis ont eu également recours à ce moyen pour soutenir l'effort de guerre et ridiculiser leurs ennemis. Le cinéma s'est donc mis au service du gouvernement américain en réalisant des films anti-allemands ou anti-japonais pour les soldats et le public américain. L'objectif était de présenter l'Allemagne nazie et le Japon impérial comme manipulateur, sans aucune morale.

Ainsi, outre Education for death, les studios Walt Disney Studios réaliseront également :

- Der Fuehrer's face (1942) dans lequel Donald rêve qu'il est un citoyen de l'Allemagne nazie et qu'il travaille dans une usine de munitions à Nutziland.

- Commando Duck (1944) encore avec Donald Duck qui doit détruire une base aérienne japonaise.

- Out of the frying pan into the firing lane (De la Poêle à Frire aux Lignes de Front) date de 1942 et explique aux Américains l'importance de récupérer les huiles utilisées pour la cuisson du bacon ou des oeufs pour l'effort de guerre, c'est à dire la fabrication de munitions.

Donald Duck n'est pas le seul mis à contribution pour vaincre l'ennemi, Superman dans Eleventh hour (1942) va mener des actes de sabotage au Japon tout en sauvant Lois Lane, la journaliste du Daily Planet. Très fort.

Commenter cet article