Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Laurent Schietecatte, professeur d'histoire-géographie au collège Jules Verne (Nantes)

Les tirailleurs sénégalais

Publié le 25 Mai 2016 par lschietecatte in Première guerre mondiale, tirailleurs sénégalais

Photographie de tirailleurs sénégalais sur laquelle figure le grand père de Black M.

Photographie de tirailleurs sénégalais sur laquelle figure le grand père de Black M.

"Je m'appelle Alpha Diallo, je suis français, né en France, à Paris, et j'ai 31 ans.
Eduqué par la France, terre d'accueil de mes parents, terre qui m'a vu grandir et permis de vivre de ma passion. Une terre pour laquelle mon grand-père Alpha Mamoudou Diallo, d'origine guinéenne, a combattu lors de la guerre 39-45 au sein des Tirailleurs Sénégalais - ces mêmes
Tirailleurs Sénégalais qui étaient également présents lors de la Bataille de Verdun." Cet extrait du message de Black M publié sur son compte Facebook a placé au coeur de l'actualité les tirailleurs sénégalais.

Arrivée de soldats coloniaux par bateau. Photographie de Joseph Gauvin. 1914 ou 1915.

Arrivée de soldats coloniaux par bateau. Photographie de Joseph Gauvin. 1914 ou 1915.

Les tirailleurs sénégalais sont un corps militaire de l'armée coloniale de la France créé en 1857 sous Napoléon III. Jusqu'à sa disparition dans les années 60, ces soldats des colonies ont participé à toutes les campagnes coloniales menées par la France ainsi qu'aux deux guerres mondiales. Tout d'abord constituées de soldats du Sénégal, ces unités d'infanterie vont désigner rapidement l'ensemble des soldats africains de couleur noire qui se battent sous le drapeau français.

Dans sa chronologie de l'histoire des tirailleurs, rfi rappelle "qu'environ 161 250 tirailleurs africains et malgaches sont recrutés au cours de la Première Guerre mondiale. 134 000 d’entre eux interviennent sur le front de France et aux Dardanelles (1915), à Verdun ou sur la Somme (1916). 15 000 tirailleurs africains et malgaches sont lancés à l’assaut des crêtes du Chemin des Dames en 1917. 36 000 tirailleurs sont blessés et 29 000 sont tués ou déclarés disparus.".

"On estime à 179 000 le nombre de tirailleurs mobilisés au 1er juin 1940, dont 40 000 engagés dans les combats en métropole. Ils participent aussi bien à la campagne de France (10 mai - 25 juin 1940), qu'à l'ensemble des combats menés par la France libre, intervenant notamment au Gabon (1940), à Koufra (1941) et à Bir Hakeim (1942), puis à ceux de la France combattante. Engagés en Tunisie (1943), en Italie (1943-1944), ils participent à la Libération, débarquant en Provence et combattant jusqu'aux Vosges avec la Ière armée (1944)."

9 décembre15, camp des tirailleurs sénégalais à Fréjus : l'entretien de la baïonnette au camp Robert. Source : Gallica

9 décembre15, camp des tirailleurs sénégalais à Fréjus : l'entretien de la baïonnette au camp Robert. Source : Gallica

Revue du 14 juillet 1913, [tirailleurs] sénégalais et cuirassiers. Source : Gallica

Revue du 14 juillet 1913, [tirailleurs] sénégalais et cuirassiers. Source : Gallica

Troupes noires à Amiens, 1914. Source : Gallica

Troupes noires à Amiens, 1914. Source : Gallica

Commenter cet article