Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Laurent Schietecatte, professeur d'histoire-géographie au collège Jules Verne (Nantes)

La France pendant la seconde guerre mondiale

Publié le 23 Novembre 2016 par lschietecatte in histoire, résistance, De gaulle, seconde guerre mondiale

Portrait de Marcelle Baron : Agent de liaison, responsable du mouvement des femmes communistes en Loire-Inférieure (Union des femmes françaises), Marcelle Baron (alias Ginette) entre dans la Résistance dès de le début de l’Occupation.

Portrait de Marcelle Baron : Agent de liaison, responsable du mouvement des femmes communistes en Loire-Inférieure (Union des femmes françaises), Marcelle Baron (alias Ginette) entre dans la Résistance dès de le début de l’Occupation.

La défaite de la France

En quelques semaines, les troupes françaises sont submergées par l'offensive allemande. Le nouveau président du conseil, Philippe Pétain, annonce le 17 juin 1940 la demande d'armistice de la France, alors que les combats ont poussé des millions de civils à l'exode. 

Le régime de Vichy et la collaboration

Le régime de Vichy mis en place après la défaite et l'armistice est un régime autoritaire, antisémite qui va faire le choix de la collaboration avec l'Allemagne nazie.

Le régime de Vichy organisera tout au long de la guerre de vastes campagnes de propagande (comme des abécédaires) dans lesquelles le chef de l'Etat, le maréchal Pétain, doit apparaître comme le sauveur de la France.

Dans ce reportage de 1941,  le gouvernement de Vichy fait appel à la charité des français pour financer les actions du secours national en vendant des images du maréchal Pétain. Attention, ces images proviennent des actualités contrôlées par les nazis et le régime de Vichy.  

Autoritaire, collaborateur, le régime est aussi antisémite. Les 16 et 17 juillet 1942, sur ordre des nazis, le régime de Vichy va procéder à la plus grande arrestation de juifs en France pendant la seconde guerre mondiale en mobilisant plus de 7000 policiers et gendarmes. 13 152 juifs dont 4115 enfants sont arrêtés, parqués au Vélodrome d'Hiver à Paris, puis ensuite déportés vers les camps de la mort. Une centaine d'entre eux a survécu comme Michel Muller.En 1995, à l'occasion du 53e anniversaire de la rafle du Vel d'hiv, le président de la République, Jacques Chirac, a pour la première fois reconnu la responsabilité de l'Etat français dans la déportation et l'extermination des juifs pendant la guerre. 

La vie des Français sous l'occupation

De 1940 à 1944, la France est sous la domination allemande. Au nord de la ligne de démarcation, la Franc est occupée par les Allemands alors qu'au sud, dan la zone dite "libre", c'est le gouvernement de Vichy qui dirige sous l'autorité du maréchal Pétain.  Au Nord comme au Sud, la vie des Français est difficile.Attention, ces images proviennent des actualités contrôlées par les nazis et le régime de Vichy.  

L'appel à la résistance du général De Gaulle

L'appel du 18 juin 1940, dont aucun enregistrement n'a été conservé et qui a été peu entendu, répondait au discours de Philippe Pétain annonçant la demande d'armistice. L'appel du 22 juin est le second prononcé par le général de Gaulle à la radio de Londres (BBC).

Dès le 18 juin 1940, l'occupant allemand va utiliser Radio Paris pour en faire son principal outil de propagande. Pour s'y opposer des programmes en langue française furent diffusés depuis les studios de la section française de la BBC. Sous le nom de Radio Londres furent produits six bulletins quotidiens d'informations françaises et des émissions à contenu politique.

"Les messages personnels diffusés sur les ondes de la radio de Londres (BBC) permettent de maintenir le contact entre la résistance intérieure et les Alliés. Tous les auditeurs savent que ces messages codés correspondent à des instructions précises adressées à la Résistance et ils sont attendus avec impatience dans les maquis auxquels ils annoncent souvent des parachutages d'armes et de munitions." Source : Ina.

 

Radio Londres propose également des sketches, chansons, blagues et publicités détournées comme cette "défense élastique" chantée par Pierre Dac. 

"Dans l'extrait présenté ici, Pierre Dac interprète La défense élastique sur l'air de La plus bath des javasLa défense élastique est une satire des choix et des échecs militaires d'Hitler : sa stratégie prend des allures de retraite, désordonnée et inefficace, ne veut pas s'avouer vaincue, et seule sa propagande peut encore la présenter comme redoutable." Source : Ina.

"Dans l'extrait présenté ici, Pierre Dac interprète La défense élastique sur l'air de La plus bath des javasLa défense élastique est une satire des choix et des échecs militaires d'Hitler : sa stratégie prend des allures de retraite, désordonnée et inefficace, ne veut pas s'avouer vaincue, et seule sa propagande peut encore la présenter comme redoutable." Source : Ina.

La résistance en France

Sous l'autorité de la France libre dirigée par le général De Gaulle ou bien en France dans des groupes (comme les FTP-MOI dirigé par Missak Manouchian), des femmes et des hommes vont lutter contre l'occupant et le régime de Vichy parfois au péril de leur vie.

Quatre d'entre-eux ont été honoré par la France en entrant au Panthéon : Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillon, Jean Zay et Pierre Brossolette.

Rue Leon Jost, rue Josette Bocq, avenue Eugène Le Parc, avenue Adrien Delavigne... ces rues et avenues sont à Nantes et portent toutes le nom de résistants locaux. 

Le château des ducs de Bretagne a mis en ligne une carte interactive pour mieux les connaître.

Les conséquences de la guerre

"Le bilan matériel de la Seconde Guerre mondiale en France apparaît plus dramatique encore que celui de la guerre de 1914-1918. La France a souffert considérablement de la guerre et des combats qui se sont déroulés sur son sol. La reconstruction du pays constitue dans ces conditions un véritable défi. 

Ce sont surtout les ravages de l'année 1944 qui ont eu les effets les plus destructeurs, en raison de la violence des combats, de l'importance de la guerre aérienne, des sabotages menés par la Résistance et des destructions opérées par l'occupant allemand au moment de son départ. Le pillage opéré pendant cinq années par l'occupant allemand (réquisitions forcées, politique de prélèvement agricole et industriel...) a également contribué à affaiblir considérablement l'économie française. Si les destructions ont essentiellement concerné les grandes villes et se sont avérées plus importantes dans certains départements (Ouest comme le port de Saint Nazaire, Nord), tous les départements français ont subi des dommages plus ou moins graves." Source : Ina.

Commenter cet article