Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Laurent Schietecatte, professeur d'histoire-géographie au collège Jules Verne (Nantes)

Google à géographie variable

Publié le 27 Décembre 2016 par lschietecatte in géographie

Capture d'écran de la frontière entre la Chine et l'Inde sur Google France

Capture d'écran de la frontière entre la Chine et l'Inde sur Google France

Capture d'écran de la frontière entre la Chine et l'Inde sur Google Inde. La région de l'Arunachal Pradesh fait partie de l'Union indienne

Capture d'écran de la frontière entre la Chine et l'Inde sur Google Inde. La région de l'Arunachal Pradesh fait partie de l'Union indienne

Capture d'écran de la frontière entre la Chine et l'Inde sur Google Chine. La région de l'Arunachal Pradesh fait partie de la République populaire de Chine

Capture d'écran de la frontière entre la Chine et l'Inde sur Google Chine. La région de l'Arunachal Pradesh fait partie de la République populaire de Chine

 

Jean-Christophe Victor est connu pour présenter l'émission diffusée sur Arte, le dessous des cartes. A l'occasion de la sortie d'un atlas Dessous des cartes Asie, il a donné une interview au journal Libération dans lequel il nous éclaire sur les mensonges volontaires de l'application Google Maps. 

"On s’est aperçu que Google Maps mentait. C’est très embêtant parce qu’il est de plus en plus pris comme référence. Un pays s’exprime par le positionnement de ses frontières, qui peuvent être stables ou bien en litige. Par exemple, Pékin édite des cartes d’après la vision de ses frontières avec le Japon ou avec l’Inde. New Delhi, de son côté, produit ses propres cartes. Or, Google Maps a choisi de ne pas prendre la référence internationale, que sont les cartes des Nations unies, et de s’adapter à la vision de chaque partie.

On a demandé à des chercheurs chinois, japonais, indiens de faire des tests, et on a pu voir que si vous êtes à Pékin, vous avez une certaine frontière dans l’Himalaya et qu’à Delhi, vous en avez une autre. Le même problème existe sur la représentation du Sahara occidental, du Chili, de la Crimée, d’Israël… Google accepte de faire disparaître des territoires entiers pour conquérir des marchés. C’est une profonde malhonnêteté intellectuelle."

Un gif qui montre la version occidentale et la version chinoise où Taiwan n'est plus une puissance indépendante de la Chine.

Un gif qui montre la version occidentale et la version chinoise où Taiwan n'est plus une puissance indépendante de la Chine.

Fils de l'explorateur Paul-Emile Victor, créateur du Dessous des cartes, Jean-Christophe Victor est mort mercredi 28 décembre 2016 à 69 ans. Son portrait dans Libération

A lire et écouter également la dernière interview de J-C Victor sur France culture : comment Google dessine sa carte du monte.

Google à géographie variable
Commenter cet article