Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Laurent Schietecatte, professeur d'histoire-géographie au collège Jules Verne (Nantes)

Nantes au XVIIIe siècle

Publié le 3 Septembre 2015 par lschietecatte

L'île Feydeau

L'île Feydeau

Le port de Nantes a connu un véritable essor au XVIIIe siècle grâce au commerce maritime. En effet, "deux grandes sources de richesse garantirent l’opulence nantaise jusqu'au début du XIXe siècle : l’Afrique et l’Amérique. Des navires construits et armés à Nantes assurèrent un commerce triangulaire entre le premier port de France de l’époque, les côtes de Guinée et les Antilles. Le principe en était cruellement simple : acheter des Noirs revendus contre du sucre de canne qui sera raffiné à Nantes. Bien sûr, les navires déversèrent également sur les cales du quai de la Fosse et de l’île Feydeau d’autres marchandises coloniales tels café, cacao, poivre, indigo ou bois exotiques." (nantes.tourisme.com)

Nantes s'est ainsi embellie grâce à la traite négrière qui a permis aux armateurs de construire de splendides immeubles. outre-mer 1ere revient sur les traces du passé négrier nantais ici.

Un immeuble de l'île Feydeau qui penche parce que construit sur un sol sablonneux.

Un immeuble de l'île Feydeau qui penche parce que construit sur un sol sablonneux.

Nantes au XVIIIe siècle
Un mascaron de la rue Kervegan

Un mascaron de la rue Kervegan

Un mascaron d'un immeuble du quai de la Fosse

Un mascaron d'un immeuble du quai de la Fosse

Commenter cet article